L'archéologie à Horbourg-Wihr dans le passé

Ainsi, la mise au jour des vestiges antiques a été signalée dès 1543 par Beatus Rhenanus.

Le castellum a été reconnu par Sigismond Billing vers 1780.

Au XIXeme siècle, une synthèse des découvertes a été réalisée par Philippe Aimé de Golbéry en 1828.

Des travaux majeurs ont été menés ensuite par le pasteur Emile-Alphonse Herrenschneider entre 1853 et 1899, avec à la clef la publication de la somme des connaissances en 1894 
(voir les rubriques Publication et Revue de presse). 

Puis viennent les prémices d’une archéologie moderne du XXeme siècle avec les travaux de Madeleine Jehl et Charles Bonnet entre 1964 et 1972 et les observations concomitantes d’Emile Kopp qui a recensé avec précision les découvertes archéologiques au moment des travaux d’assainissement dans la commune.